Cruche en bronze découverte à Sessenheim, datant de l'époque de La Tène (480-320 avant J.C.). Sans doute importée d'Italie. Musée archéologique de Strasbourg.

725-60 : les Celtes

Les Celtes apparaissent vers 725, d'abord en Haute Alsace (nombreuses tombes de guerriers portant leurs armes, forteresse du Britzgyberg à Illfurth), puis gagnent la Basse Alsace.

Entre 550 et 450, on assiste à une véritable explosion démographique, signe de la paix régnant à l'époque. Les tombes livrent un matériel beaucoup plus riche et varié que précédemment (Hatten, Ohnenheim, Appenwihr), sans toutefois égaler les tombes de la même époque que l'on découvre ailleurs. L'Alsace est prospère grâce à son agriculture et se retranche dans un certain traditionalisme.

Au IIIè le pays se dépeuple pour participer à de nouvelles migrations celtes vers la vallée du Danube et les Balkans. Il est repeuplé par les Celtes Gaulois, eux mêmes pressés par les Belges: ainsi, venant de l'Ouest, les Celtes Médiomatriques s'installent en Basse Alsace, et venant du Sud, les Celtes Séquanes en Haute Alsace. Entre les deux tribus, une frontière est déjà précisée et ne bougera pratiquement plus jusqu'à nos jours: le Landgraben.