L'église d'Eschau en 1850 avec son clocher pentagonal, ajout postérieur aujourd'hui avantageusement supprimé. Aquarelle de Perrin.

1000-1100 : l'art pré-roman.

La renaissance ottonienne s'accompagne du premier frémissement précurseur de l'art roman. Un nouvel art de construire des édifices publics, particulièrement religieux apparaît, qui s'inspire des méthodes de construction de la Rome antique.

Le chantier le plus significatif en Alsace de cette période de transition est l'édifice "Ottonien" de Strasbourg, première grande cathédrale malheureusement détruite par des incendies successifs : la première fois en 1002 elle est incendiée par le duc Hermann II de Souabe, pour se venger du soutien apporté par l’évêque Wernher (1001-1028) à la candidature au trône impérial de Henri II (1002-1024), alors que lui-même était candidat ; la seconde en 1007, suite à un violent orage…

Il reste de cette période, outre l'église d'Eschau, un véritable chef d'œuvre de l’art ottonien: l'octogone d'Ottmarsheim, imitation de la chapelle Palatine d'Aix la Chapelle.