Frédéric Barberousse. Tête de Cappenberg, 1160

1080 : les débuts des Hohenstaufen.

Pour faire contrepoids à la puissance des Eguisheim en Alsace, Henri IV nomme au duché de Souabe et d'Alsace un de ses amis, Frédéric de Büren, dit Frédéric l'Ancien, de la famille des Staufen. Frédéric édifie vers 1080 le premier château de la famille, le futur Haut Koenigsbourg.

Son fils Frédéric le Borgne (1080-1147) reçoit à son tour le duché de Souabe et d'Alsace. Il fait de Haguenau une de ses villes favorites et y édifie un château. La puissance de la dynastie en Alsace fait de plus en plus ombrage aux grands et inquiète les nobles... L'Alsace devient pour les Hohenstaufen un véritable tremplin vers le pouvoir impérial.