Les trois châteaux d'Eguisheim vers 1630, d'après Mérian.

1100-1156 : la féodalité ; les châteaux.

A Partir de 1100, le système féodal est installé en Alsace. Profitant des innombrables querelles, particulièrement celle des investitures qui consacre l'affaiblissement impérial, de petits dynastes locaux, au gré d'alliances et de contre alliances s'approprient des domaines qu'ils contrôlent et défendent en y édifiant des châteaux. Châteaux qu'ils confient à des vassaux (ministériaux ou avoués lorsqu'il s'agit de possessions ecclésiastiques), démultipliant ainsi le pouvoir et créant des situations inextricables de petites révoltes, insoumissions, trahisons, luttes d'influences...


Les Eguisheim-Dabo sont la plus puissante des familles nobles d'Alsace à cette époque. Ils possèdent la région de Colmar et acquièrent le comté de Dabo. Partisans du Pape, ils sont mêlés à toutes le luttes, s'opposant à la puissance des évêques de Strasbourg et des Hohenstaufen.

Les comtes de Ferrette possèdent une grande partie du Sundgau. Par alliance, ils verront leurs titres passer aux Habsbourg. Les Ribeaupierre sont une famille citée dès avant 1000 : leur domaine, la région de Ribeauvillé au départ, s'agrandit fin XIIIè de la seigneurie de Hohnack (Vallée supérieure de Kaysersberg, Lapoutroie, Orbey, Le Bonhomme, Labaroche).

Les Lichtenberg possèdent les régions de Bouxwiller, Niederbronn et Woerth, le Hattgau, Brumath et Westhoffen. La famille donne trois évêques au diocèse.

Les Fleckenstein possèdent la région de Lembach, Soultz sous Forêts et Roeschwog.

Il y a enfin une foule de petites seigneuries laïques: Landsberg, Ratsammhausen, Andlau, Berckheim, Ochsenstein, Hattstatt, Géroldseck, Morimont...


L'évêque de Strasbourg est de loin le personnage le plus puissant. Il possède la région de Saverne et de Molsheim, la vallée de la Bruche, les régions de Benfeld, Erstein, Dambach et Marckolsheim, ainsi que le Mundat supérieur en Haute Alsace (Rouffach et sa région).

Le Chapitre de la cathédrale possède la seigneurie de Frankenbourg et quelques villages du Val de Villé. S'y ajouteront les bailliages de Boersch et d'Erstein.

Il y a enfin les vastes domaines ecclésiastiques des abbayes de Wissembourg, Marmoutier, Munster, Murbach, Lucelle, ainsi que les grands domaines des villes: Strasbourg, Haguenau, Wissembourg, Obernai, Sélestat et Rosheim.