Dominant la plaine, le Giersberg, véritable nid d'aigle.

1147 : Conrad III Hohenstaufen, empereur.

Avec l'avènement de Conrad III en 1138, la dynastie des Hohenstaufen accède au trône impérial germanique. Elle s'y maintient jusqu'en 1250, hormis les 3 années de règne d'Otton IV de Brunswick (1209-1212).

Cette période marque l'apogée du Moyen Age en Alsace. On y assiste à la naissance de toutes les grandes villes (Sauf celle de Guebwiller, plus tardive). Littérature et architecture produisent maints chefs d'oeuvre. L'Eglise, bien que fermement attachée à ses intérêts temporels, est animée d'un souffle créateur grâce à la naissance d'ordres nouveaux.

Cette brillante époque est inspirée, animée et appuyée par les Hohenstaufen. Conrad III (1138-1152) s'en vient plusieurs fois en Alsace, notamment à Strasbourg. En 1146 il entraîne l'évêque Buckard (1141-1162) dans la seconde croisade qui échouera lamentablement.