1225-1239 : guerre de succession des Eguisheim-Dabo.

Lorsque meurt Gertrude le 30 mars 1225, dernière héritière de la lignée des Eguisheim-Dabo, tous les grands d'Alsace se jettent sur héritage: l'évêque de Metz, le duc de Lorraine, le comte de Linange dernier époux de la défunte, le comte le Ferrette...

Le plus cupide d'entre eux est Berthold de Teck, évêque de Strasbourg, qui s'attribue une part substantielle du comté et sort véritablement très puissant de l'affaire après avoir mis les comtes de Ferrette à raison : le lundi de Pentecôte 8 juin 1228, les armées de Berthold et de son bailli le Comte Albrecht de Habsbourg affrontent celles du Comte Frédéric II de Ferrette associé au Comte Egenone de Fribourg. La bataille à lieu entre Blodelsheim et Hirtzfelden et le Comte de Ferrette est vaincu. Selon les chroniqueurs de l'époque, la bataille fit de nombreux morts.

Les ambitions épiscopales vont désormais ne connaître plus de bornes...