Vue panoramique de Strasbourg d'après Mathias Mérian.

1388 : le pont de Strasbourg

En 1388 Strasbourg construit un pont de bois franchissant le Rhin en reliant entre elles les différentes îles que forme le fleuve à cet endroit.

Ce pont, long de plus d'un kilomètre, est déclaré d'utilité publique par l'empereur Wenceslas, ce qui permet à la ville de prélever un droit de péage.

Ce péage suscite bien des convoitises et en 1392 toute une coalition de nobles et de villes Alsaciennes et Badoises se ligue contre la ville avec le soutien de l'Empereur. Strasbourg tient bon et fait échec à toutes les actions militaires.

Finalement en février 1393 Wenceslas lève le ban de l'Empire qu'il avait décrété contre la ville et la reconnaît dans son droit.