Un épisode de la Fronde qui divisa le Royaume de France entre 1652 et 1654.

1652-1654 : Mazarin et la Fronde : sursis pour l'Alsace.

Profitant de la Fronde, le Grand Bailli et gouverneur d'Alsace Henri de Lorraine, comte d'Harcourt tente de créer en Alsace une principauté indépendante sous la protection de la Maison d’Autriche. Il faut deux années à Mazarin pour le mettre à raison, tout en le maintenant à son poste.

Cela est d’autant plus difficile que les armées du Duc de Lorraine, alliées de l'Empereur, investissent la vallée de Kaysersberg jusqu'à Ammerschwihr, puis prennent Ribeauvillé, Turckheim, Rouffach et Munster qu'elles ravagent. Elles réduisent Erstein et Rosheim, menacent Haguenau et le comté de Hanau.

La Fronde abattue, Mazarin révoque d'Harcourt et exerce les fonctions de Gouverneur et Grand Bailli d'Alsace. Mais la situation politique de l’Alsace reste extrêmement tendue.