La bataille de Turckheim.

1675 : Henri, maréchal de Turenne.

Le 28 décembre 1674, Turenne, qui a contourné l'Alsace par les Vosges lorraines, débouche dans le Sundgau par Belfort afin de libérer Breisach. Totalement surpris, les Impériaux décampent et remontent sur Colmar où viennent les rejoindre les autres coalisés pour barrer la route aux Français.

Le 5 janvier 1675 Turenne remporte à Turckheim une éclatante victoire sur les coalisés. Les Impériaux refluent sur Strasbourg et Turenne libère Breisach. Les Impériaux repassent le Rhin; les Français réduisent les dernières garnisons impériales en Alsace (Dachstein). Turenne offre la réconciliation à Strasbourg sous condition de sa neutralité. La ville accepte.

Le 22 mai, le nouveau général impérial Montecucculi ainsi que Turenne demandent à Strasbourg la disposition du pont pour franchir le Rhin. Strasbourg refuse. Turenne fait alors jeter un pont de bateaux sur le fleuve à hauteur de Plobsheim. Le 27 juillet, après avoir pénétré en Bade, il livre bataille à Sasbach. Il est tué par un boulet. L'armée Française reflue en Alsace et attend les renforts de Condé.