Sébastien le Preste, Maréchal Vauban.

1686 : Sébastien le Prestre, Maréchal de Vauban.

Le roi ordonne de transformer l'Alsace à un "glacis" bien défendu. Il charge donc le maréchal de Vauban de la fortification de l'Alsace. Aidé par Tarare, Vauban érige une série de villes fortes le long du Rhin, de Wissembourg à Bâle: Nouveau Landau, Lansdskron, Fort Louis, Neuf Brisach, Huningue, Belfort, Strasbourg...

L'Alsace se redresse assez rapidement, et retrouve vite un taux de croissance important, alors que la démographie repart, grâce à une forte immigration Suisse et Tyrolienne, favorisée par de nombreuses exonérations. De 270 000 habitants, la population passe en un siècle à 650 000. Strasbourg passe dans le même laps de temps de 28 000 à 50 000 âmes.

Parallèlement, la prospérité agricole revient: la culture de la pomme de terre, introduite dès 1620 par le strasbourgeois Robert Koenigsmann fait disparaître la hantise des famines. De nouvelles cultures apparaissent qui vont révolutionner l'élevage et la production agricole: tabac, trèfle, betterave fourragère, garance pour l'industrie textile naissante.