Le traité de Ryswick.

1697 : Ryswick, en Hollande...

Le traité de Ryswick met fin à la guerre de la Ligue d'Augsbourg et reconnaît à la France la possession de l'Alsace, hormis les villes de Breisach, Fribourg en Brisgau, Kehl et Philippsbourg.

Le roi admet le particularisme alsacien mais ne renonce pas aux brimades contre les protestants. Ceux qui se convertissent obtiennent, sur ordre de La Grange, une prime à la conversion. Quant aux catholiques, il leur est interdit de se convertir. Dans les paroisses où cohabitent les deux religions, le Simultaneum prescrit le partage des églises en deux parties: le choeur passe aux catholiques dès qu'ils sont 7 familles, la nef restant aux luthériens.