Le général Kléber.

1800 : l'ère Napoléon.

La prise de pouvoir de Bonaparte ouvre une nouvelle ère pour l'Alsace: elle est marquée par quelques grands apports à la formation de l'Alsace contemporaine: l'intégration à la France, la paix religieuse, la restauration de l'influence de l'Eglise catholique, la restructuration de l'administration, l'accroissement du pouvoir de la bourgeoisie d'affaire et d'industrie, l'enrichissement de la paysannerie.

Militairement, l'Alsace donne à la Révolution et à l'empire sa fougue patriotique... et 70 généraux dont les plus illustres sont Kléber, Kellermann, Lefèbvre, Rapp, Louis Jacques de Coehorn... Adrien Lezay Marnésia est nommé préfet du Bas Rhin en 1801. Le "Préfet des paysans" sera le promoteur de la réforme napoléonienne dans le Bas Rhin, jusqu'à sa mort accidentelle en 1814.

Suite aux conquêtes Napoléoniennes, le département du Haut Rhin se voit augmenté de territoires suisses du Jura: la Principauté de Montbéliard, l'Ajoie (Porrentruy), le Jura (Délémont) et une portion des terres d'empire de l'évêché de Bâle (Laufen)... ce jusqu'en 1815.