Napoléon III.

1851 : l'Alsace des Notables : adhésion à l'Empire.

1849: Après avoir plébiscité le 10 décembre 1848 Louis Napoléon Bonaparte pour la présidence de la République, l'Alsace vote pour les "Rouges" aux consultations électorales de 1849 et 1850. Mais cette envolée de gauche est brutalement démentie lorsque Louis Napoléon réussit son coup de force le 2 décembre 1851: le plébiscite qui l'approuve donne 199 562 voix pour et 18 435 voix contre...

Sous l'empire autoritaire de Napoléon III la vie politique s'endort pour environ 10 ans. Les cléricaux ont le vent en poupe, soutenant la stabilité et l'ordre établi. Peu à peu, trois nouvelles formations politiques se font jour en Alsace: le parti catholique conservateur, première racine du Centre, qui s'est notablement renforcé, appuyé sur ses journaux; le parti Républicain libéral, parti de Dolfuss et de Boersch; le Parti démocratique de Tachard dans lequel Jean Macé milite pour la séparation de l'Eglise et de l'Etat.