1872 : les Optants.

L'article 2 du traité de Francfort de 1870, donne aux Alsaciens le choix de rester ou de garder la nationalité française et donc de quitter le territoire annexé.

Ce choix devait être fait avant le 30 septembre 1872. Ils sont 132 239 au total qui habitent alors en Alsace (12,5% de la population): 39 130 Bas-Rhinois (6,05%) et 93 109 Haut-Rhinois (20,1%) particulièrement nombreux à Colmar, Mulhouse et dans les cantons catholiques. Parmi eux, un certain Alfred Dreyfus...

Dans les faits, 50 000 personnes partent effectivement, principalement des jeunes voulant échapper au service militaire.