Edwin Freiherr von Manteuffel, le Statthalter de la main tendue... D'après un document du Cabinet des Archives de Strasbourg.

1879 : Edwin von Manteuffel et la conciliation.

Le "Reichsland Alsace-Lorraine" est doté d'une nouvelle organisation administrative: le gouvernement de ce qui reste une terre d'empire est transféré à Strasbourg et un "Statthalter" est nommé, qui remplace et cumule les fonctions de l'ancien président supérieur.

Le Statthalter est assisté de deux assemblées, l'une élue, l'autre nommée: la "Délégation d'Alsace Lorraine" (58 membres) et le Conseil d'Etat. Mais le paragraphe de la dictature est maintenu.

Le premier Statthalter est Edwin von Manteuffel; il le restera jusqu'à sa mort en 1885. Il sera le partisan d'une politique de conciliation, mais sans compromis sur le fond.