Joseph Vogt, l'homme qui découvrit la potasse en Alsace.

1904 : Amélie et l'aventure de la potasse.

Amélie Zurcher naît à Bollwiller d'une famille d'industriels du textile. Pour continuer à parler français, elle fait ses études à Nancy. Sa famille, qui avait investit dans un domaine agricole sur l'Ochsenfeld, entre Cernay et Wittelsheim, est acculée à la ruine par la sécheresse de 1893. Amélie contacte alors Joseph Vogt, spécialisé dans les forage, convaincue que le sous sol de l'Ochsenfeld renferme des richesses minérales.

Il lui faut 11 ans pour convaincre Vogt qui, de guerre lasse, fore en 1904. Après des premiers essais décevants, ils finissent par trouver le fabuleux gisement de potasse. Devant les hésitations des banquiers locaux, Amélie s'adresse à contre coeur aux allemands qui financent la Gewerbeschaft Amélie... mais dès qu'elle en a les moyens, en 1910, elle créé la « Kali Sainte Thérèse », indépendante, qui va totalement bouleverser le paysage économique du département.