Les combats du Hartmannswillerkopf le 25 avril 1915.

1915 : HWK, Linge, terres de sang...

5 janvier 1915: Bataille de Steinbach: Le 152è RI enlève le village de Steinbach, près de Cernay, pour assurer le contrôle de Thann. La bataille fait 1 500 victimes, dont 800 fantassins français.

18 janvier 1915: Début de la bataille du Vieil Armand ou Hartmanswillerkopf (HWK), petit poste d'observation des chasseurs alpins que les Allemands veulent contrôler. D'un intérêt stratégique relatif, le HWK va devenir une sinistre boucherie par pur prestige militaire. Pendant un an ce champ de bataille relativement étriqué (6km2) va voir attaques et contre-attaques se succéder (particulièrement fin mars et fin décembre) sans aucun gain stratégique. Le front ne se stabilise qu'en janvier 1916. La bataille aura couté la vie d’au moins 15 000 jeunes gens.

Avril 1915: Voulant prendre Munster en tenaille, Joffre ordonne la prise de trois sommets charnière défendant le vallée: le Lingekopf, le Schratzmaennelé, le Barrenkopf, particulièrement bien fortifiés par les Allemands. Jusqu'à octobre vont se succéder attaques et contre-attaques, particulièrement en juillet et en août. La journée du 4 août verra 40 000 obus allemands enterrer morts et vivants... Le Linge sera le "cimetière des chasseur Alpins". En octobre les Allemands reprennent ce qu'avaient conquis les français et le front se stabilise. 30 000 soldats ont payé de leur vie la tragique erreur et l’obstination du haut commandement français. Jusqu'en 1918, le front de la "ligne bleue de Vosges" restera stabilisé.