Karl Roos. Fusillé par les Français pour haute trahison le 27 février 1940, il va devenir un martyr nazi. Les SS lui feront à Hunebourg des funérailles wagnériennes en juin 1941...

1936 : Autonomisme : la fracture.

Le 10 octobre 1936, les lois Blum sur la scolarisation jettent le trouble en Alsace, déjà ébranlée par la montée du nazisme en Allemagne. Si la majorité du mouvement politique alsacien reste attaché à son statut religieux et scolaire (le décret d'octobre de Blum sera finalement retiré), elle reste divisée sur la question autonomiste.

En fait, fin des années 30 le mouvement autonomiste régresse et l'UPR est déchirée entre les radicaux de Rossé et les modérés, plus "régionalistes, mais nationaux". En 1938, une partie des autonomistes jette le masque en se déclarant ouvertement germanophiles, et bientôt nazie: les Roos, Bickler, Schall, Mourer, Hueber, Ernst...