Mittelwihr, 24 décembre 1944. Bataille de la Poche de Colmar. (NA)

1944 : 31 décembre: opération Nordwind.

Dans le cadre de la contre-attaque des Ardennes, Hitler déclenche l'opération "Nordwind". Objectif: la reprise de Strasbourg. Il renforce la XIXè armée qui se cramponne en Alsace moyenne autour de Colmar, jusqu'à Kembs et Erstein. Il lance six divisions parties du Palatinat vers Haguenau, fait traverser le Rhin à Gambsheim par la division Von Maur afin de prendre Strasbourg par le Nord, alors que d'Erstein la Brigade Blindée SS "Feldherrnhalle" tente de foncer sur la capitale alsacienne.

Les Alliés sont surpris et reculent. Eisenhower pense abandonner le terrain et se replier sur les Vosges, mais se heurte à la fermeté de De Gaulle. Il cède et engage des forces supplémentaires. La bataille fait rage du 7 au 23 janvier. Von Maur est dans les faubourgs de Strasbourg, mais épuisé, renonce le 25. Au Nord de Strasbourg, la bataille est terrible de la Wantzenau à Wingen, particulièrement à Hatten-Rittershoffen où une gigantesque bataille de blindés oppose les belligérants du 8 au 25 janvier, avant que les Allemands ne décrochent et ne repassent le Rhin.