Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
Bouxwiller, la synagogue au XIXè. Lithographie de Hancke. D'un équilibre architectural parfait, le sanctuaire est aujourd'hui transformé en musée judéo alsacien.

Bouxwiller

Histoire :

BOUXWILLER

Au pied du Bastberg, la colline aux Sorcières, s'élève la cité de Bouxwiller, ancienne capitale du comté de Hanau Lichtenberg.

Occupée dès l'époque romaine, Bouxwiller connaît son heure de gloire au Moyen Age. D'abord terre des Evêques de Metz, elle passe aux seigneurs de Lichtenberg qui la fortifient et y érigent un château. Cette puissante seigneurie s'éteint en 1480 et Bouxwiller passe à Philippe de Hanau, époux d'Anne de Lichtenberg. Cette succession marque une étape supplémentaire du développement de la ville qui abrite une forte communauté juive.

Le château est pillé par les Rustauds en 1525. La cité passe à la Réforme en 1545, devient la véritable capitale locale du "pays de Hanau" et se dote d'une Haute Ecole Latine en 1611 où viendront enseigner de célèbres professeurs de la vallée du Rhin. La guerre de Trente ans ruine la cité, mais au XVIIIè elle retrouve sa prospérité grâce à Frédéric Casimir de Hanau (construction d'une chancellerie, siège du consistoire, lancement d'une monnaie...) et la Landgräfin Caroline (Jardins du château...). 1789 met fin à cette magnificence. Le château est rasé et la ville sombre dans la léthargie.

Elle renaît grâce à la révolution industrielle et se dote d'une usine chimique et d'une industrie minière qui exploite un gisement de lignite de 1816 à 1887, employant 600 ouvriers; la société des Mines se lance dans la chimie et fabrique de l'alun, du vitriol, du perchlorure pour gravures sur métaux, des cyanures... elle ferme ses portes en 1958, faute de n'avoir su s'adapter.

Aujourd'hui la ville vit de commerces et de petits artisanats et développe quelques industries de pointe comme Gizeh (matières plastiques), Alpaci (papier à cigarettes), EPB (mécanique de précision), AERA (emballages)... de plus, la ville regroupe les principaux services administratifs du pays de Hanau (Ecoles, Lycées, collèges...)

Info pratique :

MAIRIE
1, place du Château
67330 BOUXWILLER
Tél. 03 88 70 70 16

MUSIC HALL ADAM MEYER
67330 KIRRWILLER
Tél. 03 88 70 71 81
Fax 03 88 71 31 95.

Le " Paris des Folies Bergères " en pays de Hanau. Splendide pour ceux qui aiment le genre. Réserver très longtemps à l'avance.


LIENS:
bouxwiller.multimania.com
www.sdv.fr/judaisme/today/musee
www.cc.pays-de-hanau.com/cgi/fr/vie_eco/ listeadmin.cfm?id_adm=BOUXWILLER

A voir :

La ville
Les musées

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens