Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
La Petite Pierre vue du côté sud. Litho d'après Rothmüller, 1839.

La Petite Pierre

Un peu perdue dans les Vosges du Nord, entre Alsace et Lorraine, voici La Petite Pierre, siège du Parc naturel régional des Vosges du Nord.

Mais que enchantement ! Un bijou médiéval dans un écrin de verdure, une invitation au farniente dans un décor ou tout invite à la promenade, à la découverte, au repos…

La Petite Pierre, ce sont les Vosges du Nord avec leurs barres rocheuses, leurs riants vallons, leurs châteaux troglodytiques, leurs ruisseaux bruissants… C’est l’évocation du Waltarius et des fureurs des combats, ce sont les odes de Puller de Hohenbourg, ce sont les aventures des seigneurs de Lützelstein…

La Petite Pierre, c’est un l’art de vivre… alsacien !

Histoire :

Moyen-Age

Siège du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, La Petite Pierre est un ancien lieu de passage fortifié entre l'Alsace et la Lorraine, aujourd'hui lieu de villégiature accueillant et point de départ de nombreuses randonnées pédestres.

C'est un sieur Walther de Parva Petra, féal des Dabo, qui édifie un château en ce lieu en 1180. Le site tombe aux mains de l'évêque de Strasbourg qui y encourage la venue de colons, marchands et artisans. Un village se créé sur le plateau rocheux à l'abri de son castel. Les Lützelstein sont ambitieux, au point que le comte Bourcard brigue en 1393 le siège épiscopal de Strasbourg qu'il obtient en y a laissant sa fortune. Son épiscopat est invalidé par le pape en 1394. Ruiné, il partage la château entre divers prétendants et lorsqu'il meurt en 1418, ses fils Jacques et Guillaume n'ont de cesse que de récupérer le bien paternel.

En 1447 ils assaillent par surprise le château du comte de Bitche et saisissent ses enfants. Le Palatin vole au secours du Bitche: assiégés à Bitche et au château de la Petite Pierre par le duc de Lorraine en personne, les fils se rendent. Le bienveillant Palatin les réintègre dans leurs droits. Deux ans plus tard, ils se brouillent et s'allient avec les Lichtenberg contre les Linange qu'ils battent en 1451 à Reichshoffen. Le Palatin assiège le château avec 10 000 hommes. Le siège dure deux mois, fait plus de 60 tués côté assiégés et 170 côté assiégeant. Finalement le château se rend le 11 novembre 1452. Les Lützelstein s'éteignent peu après.

Epoque moderne

Le château revient au Palatin Frédéric. Il est assiégé à nouveau en 1504 par l'armée impériale, le Palatin étant en lutte avec l'empereur Maximilien. Pris, il est occupé jusqu'en 1507. En 1522, François de Sickingen en révolte contre l'évêque de Trèves et assiège la Petite Pierre, alliée de l'évêque. Il renonce le 5 novembre devant la difficulté et l'opiniâtre résistance des assiégés. En 1525 les Rustauds tiennent un temps quartier au château. En 1566 le burg est donné par la Diète d'Augsbourg à Georges-Jean de Veldenz; son épouse, la princesse Anne-Marie Wasa de Suède, l'embellit somptueusement. "Jerri Hans", un original, engloutit la fortune du comté et celle de sa femme. Mais la petite cité prospère et devient un important centre commercial et administratif.

La guerre de Trente Ans voit le château pillé par les Suédois. Les Impériaux le récupèrent en 1635, en chassent le Prince Palatin, mais le perdent en 1636 au profit de Bernard de Saxe Weimar qui le donne aux Français... qui le rétrocèdent au Prince Palatin. En 1677, année terrible des châteaux, les Français l'investissent, le classent citadelle, le renforcent, le nantissent d'une garnison et érigent une chapelle saint Louis. Un "Gouverneur pour le Roy" et un intendant y résident en permanence. A la Révolution le château est pillé et les tombes profanées; les plombs des cercueils servent à faire des balles. Les Autrichiens l'occupent en 1814 et le 10 août 1870 le Prince Frédéric Guillaume y fait son entrée sans coup férir, la garnison ayant préféré fuir.... Le fort est démantelé après 1871. Après un siècle sans difficultés majeures il voit s'installer dans ses murs en 1977 l'administration du parc.

Info pratique :

Altitude 340 m.

MAIRIE
22, rue Principale
67290 LA PETITE PIERRE
Tél. 03 88 01 47 00

OFFICE DE TOURISME
B.P. 11
67290 LA PETITE PIERRE
Tél. 03.88.70.42.30
Fax: 03.88.70.41.08
Email : tourisme.pays-lapetitepierre@wanadoo.fr.
Animations Calendrier des 19 communes - Expositions artisans, artistes - Exposition permanente à la Maison du Parc - Animations nature.
Activités pour enfants - Cinéma - Pêche à l'étang - Sentiers découverte : milieu forestier, écosystème de l'étang, observation du cerf.

MAISON DU PARC
Château de la Petite Pierre
Tél. 03 88 70 46 55
Fax : 03 88 70 41 14
Ouvert tlj de 10 à 12 et de 14 à 18 heures. Fermé en janvier.

LIENS:
www.la-petite-pierre.com
www.cc-paysdelapetitepierre.fr
alsace.bossue.free.fr
www.visit-alsace.com/la-petite-pierre/index_fr.html

A voir :

La ville
Les musées

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens