Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
L'église de Walbourg : vitrail de Pierre Hemmel d'Andlau.

Walbourg

Walbourg, c'est une belle église gothique, seul vestige du passé plus que brillant de l'abbaye Sainte Walburge. Ce sont deux moines Bénédictins qui fondent une cellule monacale en 1074 dans l'immense "Forêt Sainte" de Haguenau. Moins de 100 ans plus tard, en 1147, l'endroit est assez réputé pour recevoir la dépouille de Frédéric le Borgne Hohenstaufen, fondateur de Haguenau et père de Frédéric Barberousse.

En 1456 on entreprend la construction de l'église abbatiale gothique, sur les ruines de l'église romane, détruite. En 1525, les bâtiments conventuels sont saccagés par les Rustauds, et en 1546 Walbourg est intégré au prieuré de Wissembourg, évêché de Spire. La guerre de Trente Ans marque la fin du couvent. L'église, à l'abandon, est donnée aux Jésuites de l'évêché de Strasbourg. Ils la font restaurer et transforment les bâtiments alentour en petit séminaire. La Révolution vend les biens de Sainte Walburge, donnant naissance à la commune de Walbourg.

Le domaine propre du couvent est racheté par les Saglio qui y érigent un premier manoir. Celui-ci est détruit par les Haniel qui dressent le "Château" en 1912, actuellement bâtiment administratif du "Petit séminaire", rendu au XIXè à sa destination religieuse. Aujourd'hui un collège et lycée privé ont remplacé le petit séminaire.

Info pratique :

MAIRIE
73, Grand'Rue
67360 WALBOURG
Tél. 03 88 90 20 13

LIENS:
www.cc-vallee-sauer.fr/cgi/communes/communes.cfm?ID=22
www.wissembourg.net/walbourg/index2.html
perso.wanadoo.fr/eisenberg/orgues/walbourg.htm

A voir :

L'église et le village

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens