Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
Feldbach: plate tombe d'un comte de Ferrette.

Ferrette

Au cœur du vallonné Jura alsacien, abritée dans sa cluse, la petite ville doit sa fondation et son existence aux puissants comtes du Sundgau, les Ferrette, qui y érigèrent leur château dans la première décennie du XIIè et donnèrent naissance à la cité, seule ville d’Alsace ayant été fondée par un seigneur en même temps que le château.

La cité brilla durant les deux siècles qui virent ses turbulents comtes se forger un nom et un important territoire, puis, après leur extinction devint une petite capitale locale sommeillante, que de temps à autre les soubresauts et aléas de l’Histoire remirent au premier plan… Des Habsbourg aux Grimaldi en passant par les Mazarini, la vieille cité médiévale étage au long de ses rues montant à l’assaut des ses burgs, ses blasons et titres de gloire…

Devenue aujourd’hui un petit centre commercial dynamique, la cité joue un rôle moteur dans le développement tout jeune d’un tourisme original attractif qui commence à faire valoir de multiples atouts.

Histoire :

Les comtes de Ferrette

Capitale du Sundgau au Moyen Age, cette petite ville est érigée dans une cluse pittoresque du Jura Alsacien. Elle a su conserver, à l'abri de ses châteaux, tout le charme d'une toute petite cité médiévale.

Ferrette est une des rares villes d'Alsace qui se soit développée à partir de la construction du château érigé sur un piton rocheux par Frédéric de Montbéliard qui reçoit au partage du comté en 1103 les territoires de l'Ajoie. Le château est construit dès 1104 et une petite cité naît à ses pieds. Rapidement le comté se développe et à la fin du XIIè il est assez puissant pour se voir convoité par les Hohenstaufen.

Les Ferrette sont issus de la branche des Montbéliard, de Vaudémont et d'Eguisheim dont ils sont parents. Frédéric I (1125-1160) est le fondateur de la lignée. Louis le Croisé lui succède (1160-1188). Malgré l'assassinat "parricide" du Comte Ulric I en 1197 par ses fils, la famille conserve le domaine et le comte Frédéric II (1197-1232) donne à la ville un statut municipal en 1208. La ville jouit du monopole du sel et du fer, contrôle les ventes, a droit de pâturage sur les terres d'autres villages... A la mort de Frédéric II, le comté passe progressivement sous la tutelle de l'évêché de Bâle sous les comtes Ulrich II (1233-1275) et Thiébaud (1276-1315). Après une brillante époque sous Ulric III (1315-1324), la lignée disparaît: le comte meurt en 1324, laissant quatre filles.

Les Habsbourg.

En 1324, Albert le Sage de Habsbourg épouse l'aînée Jeannette et avec le désistement de ses soeurs, le comté revient aux Habsbourg. Jeanne vit à Vienne mais revient souvent dans le comté, résidant à Altkirch. A Ferrette loge un grand bailli.

Les luttes n'épargnent pas la ville: prise entre Habsbourg et Suisses, Ferrette est souvent victime de guerres et de raids destructeurs. Les Bâlois l'incendient en 1374; elle subit le siège des Anglais d'Enguerrand de Coucy en 1375 mais y résiste victorieusement; les Bâlois détruisent les faubourgs en 1445 pour se venger du soutien apporté par la cité aux Armagnacs... Vers 1457 Ferrette est engagée à divers nobles et parvient en 1540 aux Fugger, riches marchands qui créent des entrepôts et la fortifient.

les Temps Modernes.

En 1633 les Suédois du Baron suisse Hermann d'Erlach et les troupes du Rhingrave prennent Ferrette. La soldatesque commet tant de méfaits que les paysans du Sundgau se révoltent, prennent le château, massacrent d'Erlach et de nombreux Suédois dans tout le comté. Une terrible répression s'abat alors: des centaines de paysans sont pendus le long des routes, le château de Ferrette est repris et détruit dans sa partie supérieure. En 1639 le Français succèdent aux Suédois, et en 1648 le comté passe à la France.

Louis XIV en fait don à Mazarin. Siège du Bailliage, le château neuf sera habité par le duc de Mazarin jusqu'en 1667. En 1789 les paysans incendient le château. 1825 voit le comté attribué en partie à la princesse Grimaldi de Monaco, en qualité de descendante des Mazarin. Les Monaco porteront le titre de comtes de Ferrette jusqu'à nos jours.

Info pratique :

1 100 habitants.

MAIRIE
38, rue du Château
68480 FERRETTE
Tél. 03 89 40 40 01

OFFICE DE TOURISME
Espace Mazarin Route de Lucelle
Tél. 03 89 08 23 88
Fax : 03 89 40 33 84
infotourisme@jura-alsacien.net
http : //www.jura-alsacien.net

MANIFESTATIONS :
Début décembre : foire saint Nicolas
Expositions artisanales permanentes à l'espace Mazarin.

LIENS:
http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/ferrette.htm
http://www.chez.com/tzundel/sundgau/chateau/Ferrette/ferrette.htm
http://sebrentz.chez.tiscali.fr/mazarin/

A voir :

La cite médiévale
Les environs
Le château

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens