Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
Munster en 1809.

Munster

Base de départ à de multiples sentiers et circuits pédestres vers les hautes Vosges, siège du parc naturel régional des Ballons, station climatique offrant de nombreux accès aux pistes de ski en hiver, Munster doit son existence à la prestigieuse abbaye saint Grégoire fondée au VIIè, qui rapidement domina toute la vallée et eut un rayonnement spirituel et intellectuel de premier plan sur toute la région.

Au cœur d’une superbe vallée et aux pieds des plus hauts sommets des Vosges, la cité est un incontournable pour qui recherche le calme et la sérénité, le repos et la quiétude.

Peut on enfin évoquer cette cité sans mentionner ici, à défaut de le goûter, ce savoureux fromage, le Munster, roi de tables d’Alsace ?

Histoire :

Le Moyen-Age

Siège du parc naturel régional des Ballons, station climatique, base de départ de multiples promenades et randonnées, Munster, blottie au fond du superbe Val Saint Grégoire, doit son existence à l'une des plus prestigieuses abbayes d'Alsace.

Des disciples du Pape Saint Grégoire fondent en 604 un prieuré à Stosswihr. En 660, ils s'installent au confluent de la Grande et Petite Fecht pour y établir un "Münster", monastère plus important qui reçoit bientôt le titre d'abbaye. Bénéficiant de donations seigneuriales, royales et impériales, elle possède dès le Xè toute la haute vallée, le "Val Saint Grégoire" jusqu'à Gunsbach et Griesbach.

En 1235 elle est placée sous tutelle impériale, et lors du Grand Interrègne, les évêques de Bâle et de Strasbourg s'en disputent la domination. L'évêque Walther de Géroldseck édifie en 1261 un château "Protecteur" en aval, le Schwartzenbourg. Vaincu à Hausbergen en 1262, il renonce. L'empereur Rodolphe de Habsbourg reprend dès lors la haute main sur l'abbaye. En 1287, la cité forme un conseil et un gouvernement englobant les 9 communautés villageoises de la haute vallée. L'abbé qui a rang de prince et siège à la Diète impériale en est le suzerain. Vers 1305 la ville s'entoure de murailles et en 1354 adhère à la Décapole. La communauté du Val Saint Grégoire se développe à l'abri des troubles qui ravagent la région.

L'époque moderne

A la Réforme, l'abbé Nagel passe au Luthérianisme, et l'évêque de Bâle réagit en nommant un curateur, ce qui n'empêche pas tout le Val d'embrasser la Réforme en 1559, hormis un petit noyau de catholiques. Suivent des troubles, et il faut une ordonnance royale pour ramener la paix en 1575, l'église restant aux protestants.

La Guerre de Trente ans sème son cortège de ruines et de massacres, au point qu'on voit les loups dans la ville en 1647. Après l'annexion par la France, l'abbaye reprend vie grâce à l'abbé de La Grange qui relance le chantier et Dom Calmet qui créé une académie des Sciences. De nombreux immigrés repeuplent la vallée, venus du Tyrol et le la Suisse. Mais la politique pro catholique à outrance heurte les Protestants et des troubles éclatent, maintenant la population en révolte quasi permanente, d'autant plus que l'abbaye devient un foyer de Jansénisme.

Lorsqu'éclate la Révolution, 20 ans après que la nouvelle abbaye eut été achevée, toute la vallée se soulève: les moines s'enfuient, l'abbaye est pillée. Elle sera transformée en usine et progressivement démolie.

Au XIXè l'industrie s'implante, particulièrement le textile, grâce à André Hartmann. La route de la Schlucht est construite entre 1842 et 1869 et la vallée devient une voie de passage. Au cours du premier conflit mondial, la ville, près du front, est prise sous le feu de l'artillerie française. Peu de maisons restent debout.

Aujourd'hui, la ville et la vallée vivent de petite industrie, de l'agriculture (fromage de Munster) et du tourisme de villégiature. La ville est le siège du Parc naturel des Ballons des Vosges crée en 1988.

Info pratique :

MAIRIE
1 Place du Marché
68140 MUNSTER
Tél. 03 89 77 32 98
Fax : 03 89 77 04 55
email : munsterloisirs@aol.com

OFFICE DE TOURISME
Comprend les communes de : BREITENBACH - GRIESBACH-AU-VAL - ESCHBACH-AU-VAL - GUNSBACH - HOHROD/HOHRODBERG - LUTTENBACH - METZERAL - MITTLACH - MUHLBACH S/MUNSTER -
MUNSTER - SONDERNACH - SOULTZBACH-LES-BAINS - SOULTZEREN - STOSSWIHR - WASSERBOURG - WIHR-AU-VAL.
1 rue du Couvent
68140 MUNSTER
Tél. 03.89.77.31.80
Fax: 03.89.77.07.17,
Email : TOURISME.MUNSTER@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/tourisme.munster
Ouvert toute l'année.

PARC NATUREL REGIONAL DES BALLONS DES VOSGES
01, cour de l'Abbaye
68140 MUNSTER
Tél. 03 89 77 90 20
Fax : 03 89 77 90 30

MANIFESTATIONS
Mai : marche populaire des randonneurs.
Mai : Festival de jazz
Juin : Festival internationale de piano Franz Liszt.
Marchés hebdomadaires les mardis et samedis matin à Munster, mercredi matin à Metzeral et jeudi matin à Whir-au-Val.

LIENS:
http://www.webmunster.com/
http://www.vallee-munster.com/
http://hometown.aol.com/AGCACTUS/index.htm
http://perso.wanadoo.fr/tourisme.munster/
http://www.cniel.com/Prodlait/AOC/Munster.html

A voir :

La ville
Le musée

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens