Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
ObjectStrasbourg: le marché de noël.

Noël

Parmi les traditions maintenues, signe de l'affirmation de l'identité régionale, la fête de Noël est incontestablement la plus vive. Si les grandes manifestations traditionnelles comme les baptêmes, mariages ou enterrements ont perdu leur caractère typiquement régional au profit d'une banalisation festive moderne, Noël est resté en Alsace la fête par excellence, réunissant la famille autour du sapin et de ses lumières, signe de renouveau, mais aussi autour de l'intimité religieuse: on ne conçoit pas en Alsace Noël sans célébration divine.

Noël est en fait tout un cycle qui débute fin novembre avec le premier dimanche de l'Avent, date marquant la préparation de la fête, et s'achève le 6 janvier, les douze jours séparant la fête de Noël de l'Epiphanie symbolisant les 12 mois de l'année, chacun avec une signification particulière ("Lostag"). Le cycle préparatoire est marqué de cérémonies religieuses autour de la crèche que l'on prépare, de la couronne de l'avent que l'on décore de bougies dans la maison familiale, de la confection de "Bredele", ces fameux petits gâteaux de Noël.

A Noël se rattache la tradition de l'arbre, qui trouve sa source dans les jeux du paradis médiévaux où le sapin, décoré de pommes et d'hosties, représentait l'arbre de mort (La pomme est le fruit défendu, le fruit de la tentation), mais aussi l'arbre de vie (l'hostie rédemptrice). La première mention de l'usage profane de l'arbre de Noël remonte à 1521 dans la ville de Sélestat. On sait par ailleurs que dans cette même ville en 1600 l'Arbre de Noël de l'Hôtel de Ville était décoré de pommes et d'hosties... L'élan est donné. Fin XVIè on y ajoute fleurs en papier, puis "Bredele" gaufrettes, gaufres roulées en cylindres... Au XIXè arrivent images brillantes, gâteaux glacés, boules de verre soufflé. Partie d'Alsace, la tradition du sapin envahit les pays germaniques et scandinaves, puis la France après 1870 et le monde entier.

Il faut enfin signaler le désormais célèbre "Christkindelmarkt", le marché de Noël de Strasbourg qui se tient au centre ville durant tout le mois de décembre, où l'on peut trouver tout, absolument tout ce qui gravite autour de la fête, des décors aux objets d'art... A Strasbourg, cette véritable institution (que l'on trouve par ailleurs dans les autres grandes villes et bourgs d'Alsace) est devenue un des sommets de la saison touristique, puisque le marché attire plus de 800 000 visiteurs, souvent venus de pays lointains. Il est vrai qu'une journée passée à Strasbourg durant le mois de décembre peut être exceptionnelle, entre les stands, le vin et les marrons chauds, une visite de la cathédrale, une soirée dans une Winstub...