Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
Object

Origine et expansion.

Si aujourd'hui le vignoble est géographiquement bien délimité, il n'en a pas été de même dans l'histoire. Il occupait jadis une grande partie de la plaine et les collines jurassiennes du Sundgau.

Ce sont probablement les Romains qui importent la vigne et la cultivent dans la région. Sa culture se développe d'une manière systématique après les grandes invasions, quant le pays est confié aux grands domaines religieux, leur exemple étant rapidement suivi par le reste de la population. Dès le VIè, Grégoire de Tours mentionne le vin de la province et sa saveur fruitée si spécifique. Au Moyen Age, la vigne s'étend pratiquement à tout le pays hormis le Ried, trop humide. Les meilleures terres, celles qui forment le domaine viticole actuel, sont les plus exploitées: les autres produisent le "vin hunique" (Hoenisch, « décrié ») consommé sur place.

La proximité du Rhin joue un rôle éminent dans la culture de la vigne, car le fleuve est une importante voie de communication de l'Europe centrale et septentrionale, et les vins d'Alsace vont s'épanouir sur les tables anglaises, hollandaises, scandinaves et même russes, grâce aux marchés hanséatiques. L'exportation se concentre autour de 4 grands centres: Guebwiller, Colmar, Sélestat et Strasbourg, et la production avoisine le million d'hectolitres, soit la même quantité que de nos jours.