Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
ObjectCleebourg: maison vigneronne du XIXè.

Le vignoble moderne.

En 1918, les vignerons alsaciens choisissent le pari de la qualité sur une zone de production réduite mais la plus propice : les coteaux et collines sous-vosgiennes. Ils réimplantent des cépages nouveaux, abandonnent la production en plaine et s'orientent vers une production moins importante, mais de qualité. En 1937, la production est modeste mais déjà de qualité (475 000 hl).

Cette politique à long terme donne aujourd'hui ses fruits et est marquée dans les années 1960-1980 par la reconnaissance de plusieurs appellations d'origine contrôlée (AOC), l'AOC "Alsace", l'AOC "Alsace Grand Cru" et l'AOC "Crémant d'Alsace", sans oublier les mentions "Vendanges tardives" et "Sélections de grains nobles".

Aujourd'hui, grâce à l'action de divers groupements dont le Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace et la Confrérie Saint Etienne (Château de Kientzheim) et surtout au travail acharné de quelque 16 000 vignerons, le vignoble d'Alsace a reconquis toutes les lettres de noblesse qui faisait de lui au XVIè un vin de réputation sur toutes les grandes tables d'Europe.