Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
ObjectLe Gewürtztraminer.

Les cépages

Si dans le passé le vignoble d'Alsace produisait aussi bien des rouges que des blancs, aujourd'hui la production est axée sur les blancs essentiellement, les rouges et rosés obtenus à partir du Pinot Noir venant compléter utilement cette gamme.


On classe les cépages alsaciens en deux groupes, les cépages de base (Chasselas, Sylvaner, Pinot Blanc et Auxerrois) et les cépages nobles (Riesling, Gewurztraminer, Muscat, Tokay Pinot Gris), auxquels on ajoute deux cépages particuliers, le Pinot Noir et le Klevener de Heiligenstein.

- Le Chasselas : N'occupe plus que 2 % du vignoble. C'est un vin léger et sec qui entre en général dans la composition de l'Edelzwicker, assemblage de cépages Chasselas, Pinots ...

- Le Sylvaner : Venu au XVIIIe d'Autriche, il est d'un bouquet discret et léger en alcool. Régulier en production, il couvre 15% du vignoble et sa productivité est élevée. Il réussit bien sur certains terroirs, comme à Mittelbergheim.

- Le Pinot Blanc et son cousin Pinot Auxerrois sont confondus sous le nom de Klevner (ne pas confondre avec Klevener). Intermédiaires entre Riesling et Sylvaner, ils occupent 21% du vignoble. Précoces, ils fournissent des vins charpentés au bouquet délicat.

- Le Riesling : C'est le cépage d'Alsace par excellence. Il occupe 23% du vignoble et se plaît dans les sols sablo-argileux ou limoneux parsemés de graviers. Sec, fruité et frais, il est moins corsé que le Tokay et moins relevé que le Gewurztraminer.

- Le Gewurztraminer : C'est l'autre roi du vignoble alsacien et il constitue un excellent vin blanc (même si les raisins sont roses). Il occupe 18% du vignoble, a une productivité assez faible (55 hl/ha). Son bouquet est typé, "épicé" (Gewürzt) ; il est très parfumé et bien charpenté. Il affectionne les sols marno-calcaires et est superbe lorsque l'ensoleillement est maximum. Il peut être servi en apéritif et accompagne merveilleusement les foies gras.

- Le Muscat : C'est un assemblage de deux cépages : Le Muscat d'Alsace et le Muscat Ottonel, le premier très aromatique et le second très fin. Il produit des vins secs, frais et très hauts en bouquet. La production est cependant très irrégulière car la fleur est très délicate et ne supporte pas les froids printaniers. Le Muscat occupe environ 3% du vignoble.

- Le Tokay Pinot Gris : vin corsé, puissant, discrètement fruité, il fait le trait d'union entre Gewurztraminer et Riesling. Il aime les terres argilo-sabloneuses de la région de Cleebourg, mais réussit aussi sur les terrains calcaires ou les sols volcaniques. Il occupe 10% du vignoble. Contrairement à la légende, ce n'est pas Lazare de Schwendi qui l'a rapporté, de retour de Tokay en Hongrie. Le Pinot Gris est probablement d'origine bourguignonne.

- Le Pinot Noir : D'origine bourguignonne, c'est un cépage rouge dont on fait en Alsace un vin allant du rose foncé au rouge (Rouge d'Ottrott ou Rouge de Saint Hippolyte par exemple). La qualité de ce cépage dépend beaucoup du terroir où il est cultivé, et il se plaît beaucoup à Ottrott-Obernai, Rodern, Marlenheim, affectionnant les terrains sablonneux ou calcaires. Sa production est en nette augmentation et il occupe 8 % du vignoble. Frais et fruité, il tend à être maintenu en macération de plus en plus longtemps, pour devenir un rouge corsé.

- Le Klevener de Heiligenstein : Il est produit uniquement sur 12 hectares à Heiligenstein et dans 5 communes environnantes (Gertwiller, Barr...). Son cépage est le Savagnin rose, donnant des vins élégants et bien constitués.